Vendredi 14 mars, c'est donc le dernier dîner... La semaine a été très très intense. Ce soir se passera chez Guillaume et je m'attends à un dîner gastronomique, nous l'aurons. Jai vécu toute la semaine dans la quatrième dimension, en dehors du monde. Un sentiment d'être loin de tout, c'est tellement étrange. Tous les soirs un dîner à l'extérieur seule c'est vrai qu'en 25 ans de mariage, c'est bien la première fois que cela nous arrivait. Une grosse équipe de tournage (au moins 10), on s'occupe de nous, on vérifie nos micros, nous sommes attendus, c'est assez amusant. Ah oui beaucoup de personnes me posent la question parmi mes amis : nous n'avons pas de maquilleur (j'en aurais eu bien besoin car... mais passons). Bref, si cette semaine a été intense , ce qui a été le plus difficile pour moi et de très loin c'est bien de noter Peggy, Bernard, Rémy et Guillaume. Essayer d'être juste n'est pas chose facile. Mais bon le moment est arrivé nous attendons tous assis autour de cette table. L'avantage est que je rajeunis de 40 ans et je me retrouve comme une petite fille qui attend la note de son contrôle d'anglais (j'étais nulle en anglais). Nous attendons au moins 15 minutes pour les prises de vue, l'ambiance est lourde, bien sûr je me mets à rire et le caméraman me lance "Martine arrête de rire". Oui il faut que je prenne un air sérieux, inquiet. En fait ce n'est pas de l'inquiétude, que dire, peut-être de la gêne, une timidité (même si cela peut vous paraître étrange de ma part qui ne semble pas timide). Evidemment quand Peggy et Rémy ont ouvert leur enveloppe l'ambiance a été encore plus lourde. Là ce n'est pas du cinéma. Petite précision : quand on ouvre les enveloppes les uns après les autres,  il n'y a qu'une prise, c'est lancé on ne se s'arrête pas. J'ouvre mon enveloppe, je suis stupéfaite de ma note et très gênée. Guillaume ouvre son enveloppe, j'ai donc gagné ! Bises aux candidats et je suis hapée pour dire quelques mots "merci, je suis contente"..
Je dis merci aux candidats car c'est avant tout grâce à eux que j'ai gagné et pour cela je les invite avec leur conjoint à dîner au restaurant dès qu'on aura fixé une date.
Je rentre à la maison à 1 heure 30 du matin (Guillaume n'habite pas très loin de chez moi) et ils m'attendent tous allongés sur ce fameux canapé rouge. La Prod m'a bien recommandé de ne pas dire que j'ai gagné car l'émission passera dans deux mois, cela va être dur de ne rien mais je vais essayer.... Mon fils me lance "on boit le champagne maman ?"..Je réponds "non, j'ai perdu".... Silence ! Il recommence "on boit le champagne maman ?" histoire d'être sûr et là je craque.... comment résister ?

Vendredi 9 mai : Je vois en "live" ce dernier dîner. Petite précision, quand Guillaume raconte son histoire de cow-boy (cheval bleu) vous vous doutez bien qu'on a ri, on ne l'aurait pas laissé comme ça dans sa panade... Ah montage quand tu nous tiens. Et notre dîner tous ensemble alors me direz-vous ? je vais appeler Peggy, Guillaume, Bernard et Rémy (nous avons beaucoup communiqué cette semaine) les notes sont tombées, alors ....Bernard m'a encore téléphoné aujourd'hui. Il a besoin de parler. J'espère que nous le ferons ce dîner et qu'il sera parfait.

P.S.: Merci de m'envoyer tous ces gentils messages, je vais vous répondre !


Retour à l'accueil